Synopsis

1981, pour une interview exceptionnelle et inédite sur l’ensemble de sa carrière, Romy Schneider accepte de passer quelques jours avec le photographe Robert Lebeck et le journaliste Michael Jurgs du magazine allemand Stern pendant sa cure à Quiberon. Cette rencontre va se révéler éprouvante pour la comédienne qui se livre sur ses souffrances de mère et d’actrice, mais trouve aussi dans sa relation affectueuse avec Lebeck une forme d’espoir et d’apaisement. L’actrice Marie BÄUMER joue Romy Schneider dans 3 jours à Quiberon. Sa ressemblance troublante avec la célèbre actrice nous offre un film fantastique sur la fin de la vie de Romy.

Point de vue de la réalisatrice

Dans ses films, Emily Atef décrit les crises existentielles de femmes partagées entre leurs démons intérieurs et leur envie de vivre. Dans 3 jours à Quiberon, on entre dans l’intimité de Romy Schneider, tourmentée à la fin de sa vie. Ce film n’est donc pas un hommage ni un documentaire mais bien une fiction qui a l’ambition de toucher tout le monde quand bien même on ne connaitrait pas la grande actrice. La réalisatrice a voulu faire transparaître l’ « humanisme sensuel » de Romy Schneider dans sa manière d’accueillir le monde et les gens qu’elle a côtoyé, sa générosité et sa sensualité. Toutefois, ce film porte aussi sur la manipulation, l’éthique du journalisme et le respect de la vie privée de chacun.

Point de vue d’EN

C’est un film sur une femme touchante qui veut être vue pour qui elle est réellement et Romy Schneider ne peut pas être réduite seulement aux rôles qu’elle a joué –celui de Sissi plus particulièrement. On oublie souvent qu’il existe une femme derrière l’actrice. Avec ce film, EN a pu s’en rendre compte. Romy Schneider n’est pas parfaite, elle a ses vices, elle est tiraillée, elle fume, elle boit mais elle est authentique. 3 jours à Quiberon est un film qui parle à tout le monde. Les scènes en noir et blanc représentent parfaitement les hauts et les bas de la vie d’une femme extraordinaire, son charme mais aussi sa fragilité. Dans un décor océanique, ce film nous a permis de nous évader à travers la vie d’une idole.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *