Synopsis

Après deux ans passés dans la prison du New Jersey, Danny Ocean retrouve la liberté et s’apprête à monter un coup qui semble impossible à réaliser : cambrioler dans le même temps les casinos Bellagio, Mirage et MGM Grand, avec une jolie somme de 150 millions de dollars à la clé. Il souhaite également récupérer Tess, sa bien-aimée que lui a volée Terry Benedict, le propriétaire de ces trois somptueux établissements de jeux de Las Vegas.
Pour ce faire, Danny et son ami Rusty Ryan composent une équipe de dix malfrats maîtres dans leur spécialité. Parmi eux figurent Linus Caldwell, le pickpocket le plus agile qui soit ; Roscoe Means, un expert en explosifs ; Ruben Tishkoff, qui connaît les systèmes de sécurité des casinos sur le bout des doigts ; les frères Virgil et Turk Malloy, capables de revêtir plusieurs identités ; ou encore Yen, véritable contorsionniste et acrobate.

L’Avis d’EN :

Ocean’s Eleven offre un casting impressionnant, à la hauteur de l’ambition portée par le scénario. Les deux protagonistes principaux partagent la même ambition : dévaliser trois casinos de Las Vegas en même temps, le tout en sauvant la copine de l’un d’eux des griffes du propriétaire. Le film est efficace, divertissant mais manque de crédibilité. Il n’empêche, cela reste indéniablement l’un des films qui transpire le plus la « cool-attitude » de l’histoire.

Categories: Throwback Thursday

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *