Synopsis

Décembre 1987. Paris. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant il n’a que le titre : « Cyrano de Bergerac ».

L’équipe du film : Alexis Michalik (réalisateur), Thomas Soliveres et Lucie Boujenah

Alexis Michalik adapte ici sa pièce éponyme à l’écran en tentant de garder le même dynamisme et la fraîcheur qui a fait le succès de la première. Metteur en scène aguerri, Alexis Michalik continue de traiter la génèse de l’écriture de la célèbre pièce Cyrano de Bergerac. Il nous confesse être étonné qu’il n’y ait jamais eu de film sur le sujet tant l’histoire est surprenante. En effet, Cyrano de Bergerac est l’une des pièces de théâtre français les plus jouées dans le monde et elle fait partie de ces chefs d’œuvres qui traversent le temps sans perdre de sens. Le personnage de Cyrano séduit encore les spectateurs car pour le réalisateur il vit en tendant toujours vers un idéal. Toutefois ici Alexis Michalik nous raconte l’histoire de la pièce à travers le regard d’Edmond de Rostand, peu connu du grand public malgré le succès de sa pièce. La naissance d’une œuvre d’art est ce qui intéresse le réalisateur mais aussi le mystère qui entoure son créateur Edmond de Rostand. Le film se veut énergique au travers de plans qui se succèdent rapidement. Alexis Michalik tient tout particulièrement à moderniser l’image que l’on pourrait avoir des œuvres classiques afin que le public découvre une vision du monde qui reste immuable.

Le film est par ailleurs une déclaration d’amour aux acteurs, comédiens et à tout ce qui constitue le théâtre. On trouve dans le film comme dans la pièce énormément de personnage et Alexis Michalik aime dire que c’est un « film de troupe » où les acteurs sont mis en valeur dans leurs registres respectifs : Mathilde Seigner en mégère attachante, Lucie Boujenah en jeune femme romantique, Tom Leeb en séducteur « beau et con »… Thomas Soliveres qui incarne Edmond de Rostand et Lucie Boujenah qui joue la muse inspirant Roxanne n’avaient jamais joué ce registre et montrent leur talent. Les deux acteurs sont reconnaissants à Alexis Michalik de leur avoir donné l’opportunité d’agrandir leur répertoire. Le film traite aussi d’une époque où de grands noms ont façonné la culture commune tels Sarah Bernhardt, Coquelin, Courteline, Feydeau. Ils savaient créer sur scène des spectacles mêlant poésie, drame, comédie et cocasserie.

Le tournage s’est passé en République Tchèque dans un théâtre loué pendant quelques mois et l’équipe du film a reconstruit Paris sur les bâtiments tchèques. Grâce au succès de la pièce, Alexis Michalik a pu financer son film qui était son premier projet à l’origine mais qu’il avait dû abandonner par manque de moyens. C’est donc l’aboutissement pour lui de dix ans passés à penser à l’histoire d’Edmond et de Cyrano.

L’avis d’Extérieur Nuit

Cette comédie populaire charme le spectateur par le beau phrasé qui emplit le film et nous rappelle à quel point les mots peuvent être beaux. Alexis Michalik réussit le pari de moderniser la vision que l’on fait du théâtre, car loin d’être poussiéreux ici, il nous apparait dynamique, vif et nous avons une seule envie : y courir. Peu de gens connaissent l’homme derrière Cyrano de Bergerac et son esprit poétique et éclairé illustré dans le film nous donne envie d’en connaitre plus. Le film reste léger ce qui pourrait déplaire aux fans inconditionnés de la pièce Cyrano de Bergerac mais Alexis Michalik transpose avec réussite le talent des « artisans de l’éphémère ».

Alis Golding

Categories: Critiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *